Merci l'étude ^^ !

Je fais parti de celles qui auraient préféré ne pas avoir à avorter.
Qui avaient une bonne contraception, mais qui n'a tout de même pas suffit.
Qui n'a pas hésité une seconde. (trop tôt dans ma vie, relation toute fraîche, vie pro encore trop précaire)
Qui n'a pas fait de dépression.
Qui a eu un enfant désiré quelques années plus tard, (enceinte qq jours après l'arrêt de la contraception ! One punch parents !)
Qui n'a pas de regrets.

L'IVG doit rester un choix et ne pas être un parcours du combattant.

madmoizelle.com/consequences-i

Follow

@tomcat_fr
Si on écoute certains anti-IVG, les femmes qui avortent sont des meurtrières de sang froid !

Alors que si on regarde les chiffres, la majorité avaient une contraception. Et parmi celles qui n'en avaient pas, beaucoup n'y avaient pas accès.

Pas mal ne savent pas utiliser la pilule correctement et ne comprennent pas le fonctionnement de la pilule du lendemain. On prend tellement peu le temps de nous l'expliquer...

J'ai même vu une femme pourtant très futée et cultivée se vanter d'être rassurée de ne pas être enceinte en ayant fait un test de grossesse le lendemain d'un rapport non protégé...

Dans mon cas, c'était un DIU cuivre. Très efficace selon les études. Le hic ? Les dites études datent d'un moment où on ne le posait qu'à des femmes plus âgées avec plusieurs enfants : des femmes moins fertiles que de très jeunes femmes ? Parfois moins actives sexuellement ?
Ce ne serait pas du luxe de refaire une étude qui prendrait en compte l'usage actuel du DIU car autour de moi elles sont (beaucoup trop) nombreuses à avoir fait une grossesse sur DIU.

· · Web · 0 · 1 · 2
Sign in to participate in the conversation
Mastodon Bliss

la meilleure instance mastodon du fédiverse, rien que ça. Arts et choses diverses en Français et anglais.